Préfiguration

Recette d’une bibliothèque en construction #3 : trouver les bons noms

photo nomsOn pourrait croire que les bibliothécaires et les mots, ça ne fait qu’un. Habitués à manipuler des livres et documents de natures diverses (romans, ouvrages scientifiques, manuels, bandes dessinées…) qu’il faut sélectionner, acheter, traiter, coter, mettre en valeur et conseiller, les bibliothécaires ont donc quotidiennement affaire aux lettres, dans tous les sens du terme. Mais lorsqu’il s’agit de nommer, c’est souvent plus compliqué qu’il n’y paraît…

D’autant plus que bibliothèque en construction veut dire trouver un nom pour tout ! Un nom qui définira l’identité de la bibliothèque, un nom pour les différents espaces qui la composent, un nom pour rassembler des collections de livres en ensembles simples et cohérents…

– « Cuisine dessert » sur le dos d’un livre, c’est quand même plus parlant que « 641.7 Technique de préparations culinaires », non ?

– Et comment nommer une étagère de livres du genre Les 1001 livres qu’il faut avoir lu dans sa vie ou Livres de chevet : pour une nuit, pour une vie… « Littérature conseils », « Suggestions » ? Et pourquoi pas « cabinet de lecture » ou « florilège » ?

– Et notre « salle polyvalente » (terme clair et attrayant s’il en est…) avec sa grande baie vitrée, on pourrait peut-être l’appeler « le bocal » ?

En ce moment, nous nous interrogeons notamment sur les noms à attribuer aux différents espaces de la médiathèque, qui sera composée de 4 grands plateaux :

•    Le rez-de-chaussée avec une salle d’actualité, une salle d’animation et une salle d’expositions
•    Le 1er étage dédié à la jeunesse et au fonds parents
•    Le 2ème étage avec les bandes dessinées, les fonds vie pratique et autoformation et les documentaires (livres et films)
•    Une mezzanine au 2ème étage dédiée à l’art
•    Le 3ème étage avec la fiction (romans, science-fiction, polar…) et le pôle musique et cinéma

Plan
Comment trouver des noms qui disent à la fois clairement ce qu’on trouvera dans ces espaces et qui peuvent être compréhensibles pour tous ?

Voici quelques-unes des suggestions faites par l’équipe : « la galerie » pour la salle d’expositions, « le forum » ou « le bocal » pour la salle polyvalente, « l’actu’ » pour la salle d’actualité, « Grandir » pour l’espace jeunesse, « l’@telier » pour l’espace numérique, « Comprendre » pour le 2ème étage, « Ecouter / Voir » ou « Se détendre » pour le 3ème…

Réflexion à suivre… Et vous, vous avez des idées ? N’hésitez pas à nous envoyer vos suggestions en laissant un commentaire sous ce post !

Advertisements

5 réflexions sur “Recette d’une bibliothèque en construction #3 : trouver les bons noms

  1. Pingback: Recette d'une bibliothèque en constructi...

  2. Bonjour !
    J’aime bien la galerie, le forum et l’actu, car les termes sont facilement compréhensibles et expriment la fonctionnalité de la pièce.

    Par contre, les verbes d’action me semble biscornus et je suis prête à parier qu’ils ne seront pas utilisés : les usagers comme les pros préfèreront un terme, peut-être plus long en nombre de syllabes, mais plus compréhensibles. « Je vais à Grandir chercher des livres pour Chloé et je te rejoins à Ecouter »… pas crédible.

    Enfin, concernant « l’@telier », désolée d’être brutale mais mettre un arobase dans un mot pour désigner l’informatique ne se faisait déjà plus en l’an 2000.

    Voilà, ce n’est que mon avis ^^

  3. Bonjour,

    Comme l’a dit Léa Biblio, les verbes, ça ne convient « que » sous le nom de la salle.

    Grandir, ce n’est pas un nom, c’est un but.
    Idem pour : comprendre, écouter, voir, se détendre.

    Là avec : « la galerie » pour la salle d’expositions, « le forum » ou « le bocal » pour la salle polyvalente, « l’actu’ » pour la salle d’actualité, on est bien dans des dénominations.

    Même si je trouve le « bocal » pas terrible. Le bocal, c’est péjoratif.
    « Regarde tous ces thons dans le bocal », est un risque évident. 😉

    Un peu de Brainstorming ?
    Alors jouons un peu.

    Supposons que, dans ce bâtiment, il se trouve un ascenseur et un liftier, et écoutons sa petite chanson à chaque étage :

    Rez-de-chaussée et entrée : actualités du jour, et spectacles chouettes comme bonjour
    1er étage : plateau tout pour la famille, jeunes garçons et jeunes filles…
    2ème étage : plateau artistique et vie pratique
    3ème étage : plateau l’île de l’évasion sur fond d’audio-vision.

    Plateau île de l’évasion ?

    Maintenant pour trouver des noms, on peut jouer, s’amuser sur les initiales et tenter un moyen mnémotechnique (comment les personnels se souviendront d’eux et de ce qui s’y passe, et idem pour le public) :

    salle d’ »A »ctualité, une salle d’ »A »nimation et une salle d’ »E »xpositions = AAE

    AAE = plateau BANANE Bonnes Actualités, Nouvelles Animations Nouvelles Expositions
    JP ou JA (Jeunesse Adulte) : plateau JeeP ou plateau JAJA
    BDVPADOC : plateau BDViPADOC ou plateau BDViPlAuDOCus
    Art : plateau Art-istique.
    FMC ou RMC (Romans) : plateau Fais-Moi Cygne ou plateau RAMUCINE

    Voilà quelques exemples de brainstorming.
    A vous la suite. 😉

    Dans tous les cas, les noms des différents plateaux ou salles devraient suivre une certaine logique, même si c’est assez éloigné du monde des bibliothèques. D’ailleurs, pourquoi se cantonner aux seules bibliothèques ? Le monde est riche.

    Des noms de fleurs ne seront pas perçus comme des noms de champignons, ou des noms d’arbres. On peut aussi pencher pour du local, des noms locaux qui auraient sens.
    Le nom de la rue pourrait aussi servir de guide à la recherche de noms.

    Cependant, il faut aussi que les gens puissent les retenir facilement, les mémoriser facilement.
    Et surtout que ça les marque. Ce qui est plus important que de vouloir être « compréhensibles pour tous ».

    C’est comme si, pour un restaurant, on restait à :
    – Hors d’oeuvre
    – Viande ou poisson
    – Légumes
    – Dessert.

    C’est bien, mais ce n’est pas du tout attractif, ni valorisant pour l’établissement.
    Ça n’a rien de spécifique.

    Bocal, forum… ne vaudra pas le palais des lumières, ou palais des mille bruits. (sauf s’il s’agit d’une zone silencieuse, bien sûr ! 🙂 ) ou la prairie du changement, si on veut un côté plus indien.

    Ceci dans le cadre, bien sûr, où il faut nommer les choses.
    Si vous me dites : au rez-de-chaussée, on trouve actualités, animations, expositions, au premier étage la jeunesse et le fonds parents… ça me va aussi.

    Alors tant qu’à se faire plaisir, autant avoir des noms qui punchent.

    Plateau BANANE ? ;o)

    Bien cordialement
    B. Majour

  4. Merci pour tous ces conseils et bonnes idées !
    @ Léa, effectivement, « je passe à Grandir et te rejoins à Ecouter » ça ne marche pas vraiment (quoique, le résultat peut être assez poétique finalement 😉
    @ B. Majour, on vous embauche pour le brainstorming ! Sortir du monde des bibliothèques peut être effectivement une très bonne idée…
    Nous continuons la réflexion !

  5. Pingback: Le blog prend des vacances, rendez-vous en août ! | Médiathèque du Carré Saint-Lazare

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s