Préfiguration/Vie de l'équipe/Vie des collections

Les coups de cœur de l’équipe en 2014

L’équipe de la médiathèque s’est prêtée au traditionnel jeu des coups de cœur de fin d’année. Musique, films, livres, BD, expos… Difficile de n’en choisir qu’un. Voici la sélection éclectique de l’équipe, à retrouver à Noël au pied du sapin et bientôt dans les rayonnages de la médiathèque. Quelques noms reviennent plusieurs fois, notamment Mommy, de Xavier Dolan, et Une vie en crobards, de Jacqueline Duhême, que, vous l’aurez compris, nous adorons !

Orange is the new black

Sylvie : la série Orange is the new black. Plongez dans l’univers d’une prison pour femmes,  vous y découvrirez toute une galerie de personnages attachants, émouvants et interprétés avec brio par une irrésistible brochette d’actrices. Et un petit livre de saison, Esprit d’hiver de Laura Kasischke, pas super gai mais extrêmement émouvant… A éviter en cas de spleen !

.

JungleSofia : Jungle, de la pop électro avec un son anglais comme on aime qui donne envie de danser ! Et Birds on a wire, un  disque inclassable, qui touchera tous les amateurs de musique, par deux jeunes femmes, Rosemary Standley et Dom La Nena, à la formation et aux parcours musicaux riches.

.

MommyFlorence : Mommy de Xavier Dolan, un film simplement inoubliable. Mauvaise étoile de James Ellory chez Sonatine, le sixième roman de l’auteur, noir absolu & magistral ! Et No deal, de Mélanie de Biasio, un album suave, doux, berçant, pour un dimanche au coin du feu.

 

Une vie en crobards de Jacqueline DuhêmeViviane : Une vie en crobards de Jacqueline Duhême. La vie de Jacqueline Duhême est presque un roman du 19ème siècle pour ses débuts dans la vie.  Heureusement, très jeune, cette illustratrice de talent (dont le Fonds patrimonial Heure Joyeuse à Sagan possède des dessins originaux, une tapisserie etc.) a débuté avec Matisse, travaillé avec Prévert (L’Opéra de la lune), Eluard (Grain d’aile), et bien d’autres poètes ou écrivains de renom, écrit pour le magazine Elle, connu Jacqueline Kennedy, etc. Le tout illustré en « crobards » et calligraphié à la main. Un régal, et un beau cadeau.

L'embellieVirginie : L’embellie, de Audur Ava Olafsdottir. La narratrice part sur les routes d’Islande avec un petit garçon handicapé. Un joli road-movie nordique et féminin.

.

.

Les gardiens de la galaxieAmandine : Les Gardiens de la Galaxie, le dernier Marvel, une vraie bombe d’effets spéciaux, d’humour et surtout, le premier produit par Disney qui dispose d’un catalogue musical assez éclectique. Résultat, une BO exceptionnelle. Gros coup de cœur musical avec le dernier album des Ogres de Barback, Vous m’emmerdez, et notamment pour la chanson éponyme, véritable hymne à la tolérance. Et Fargo : si vous avez aimé le film des frères Coen, vous adorerez la série. Et si vous ne connaissiez pas le film, il n’est pas trop tard !

Omara PortuondoMorgane : Un des plus beaux concerts que j’aie vu de ces dernières années : la grande dame de la chanson cubaine, Omara Portuondo, était sur la scène de l’Alhambra en novembre dernier, avec son complice et compatriote Roberto Fonseca, formidable pianiste ayant accompagné le Buena vista social club, ainsi que 3 de ses musiciens. Pour la sortie de l’album magia negra, ils ont fait frissonner, pleurer, chanter les 500 spectateurs présents ce soir-là. Un grand moment de musique et d’émotion !

David AltmejdCécile : David Altmejd, au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris du 10 octobre 2014 au 1er février 2015. Un exposition « biominérale » fascinante, dérangeante et teintée d’humour. Un univers « fantasy-trash » où se côtoient un géant habité d’écureuils, des abeilles de plexiglas… Un jeune artiste qui nous propose une œuvre architecturale et organique foisonnante.

.

L.10EBBN001591.N001_LASTMANt1_JAQ_FRMona : Lastman, de Bastien Vives, Yves Balak et Michaël Sanlaville. Le jeune Adrian Velba, épaulé par sa mère la séduisante Marianne, se prépare à participer au tournoi annuel de la cité. Une rencontre avec Richard Aldana, un champion renégat l’entrainera dans une aventure palpitante et périlleuse. Vives, Balak et Sanlaville réalisent avec brio un manga à la française pour livrer une série haletante teintée de fantastique. Humour et action sont au rendez-vous pour ce premier cycle composé de six volumes.

Aniki-bóbóFrédérique : Aniki-bobo, beau, beau, beau premier long-métrage de Manoel de Oliveira, pour partir en enfance comme on partirait loin, et marcher sur les toits de Porto la nuit en noir et blanc.

.

.

Chut ! on a un planChristelle : Pour les plus jeunes, Chut ! on a un plan, troisième album de Chris Haughton. On y retrouve son univers graphique particulier et toujours beaucoup d’humour. Pour les adultes : Une vie en crobards de Jacqueline Duhême. L’auteur nous livre les souvenirs d’une vie et nous fait rencontrer le monde littéraire et artistique du 20ème siècle. Coup de coeur également pour Only Lovers Left Alive de Jim Jarmusch et pour le dernier spectacle de danse de Christian Rizzo, D’après une histoire vraie : le folklore méditerranéen se mêle au rock tribal, un spectacle hyper-contemporain et jouissif.

baxter_dury_pleasureCamille : It’s a pleasure, Baxter Dury. Un nouvel album qui confirme tout ce qu’on pensait déjà de la voix grave et des mélodies lumineuses de ce superbe fils de.

.

.

IdaChristophe S. : Coup de cœur cinéma de l’année, Ida de Pawel Pawlikowski ; un film visuellement magnifique qui nous force à nous interroger sur les liens familiaux ou son comportement en temps de crise.

.

.

Cuisine et confessionHéloïse : Cuisine & confessions le nouveau spectacle de la Compagnie « Les 7 doigts de la main » en ce moment à la Cigale.Un zeste de poésie, un large trait d’humour, une bonne dose de cirque et surtout d’émerveillement sur une bande-son incroyable, à chaque fois avec cette compagnie j’en redemande ! Dépêchez-vous, je crois qu’il reste encore quelques places…

.

L'ile du point nemoLaure : Mon coup de cœur de cette année va pour la maison d’édition Zulma, maison indépendante avec ses couvertures aux motifs bariolés facilement remarquables dans le métro. Et chez cet éditeur, je choisis L’Île du point Nemo de Jean-Marie Blas de Roblès, un récit qui mêle enquête policière et aventure, mais attention, tout cela n’est que prétexte à une ambiance farfelue, et surtout à l’expression d’une imagination sans limite.

.

Blackcoal_120x160OKK.inddNathalie : Black coal, un polar chinois qui sublime le genre. En bande dessinée, Certains l’aiment noir de Foerster, entre Kafka et Franquin. C’est noir et jubilatoire !

.

.

Dieu me detesteMarie : Dieu me Déteste de Hollis Seamon (La belle colère) parce que je suis amoureuse de l’éditeur mais surtout parce que c’est un livre qui  parle admirablement bien de l’adolescence et qui malgré un sujet extrêmement douloureux offre un magnifique moment de lecture. La ballade d’Hester Day de Mercedes Helnwein (même éditeur) parce que je suis toujours amoureuse de l’éditeur mais parce que c’est drôle, léger et décalé. Que l’on rit avec ces adolescents gentiment marginaux et si attachants. Et Mommy de Xavier Dolan, un film magnifique sur l’adolescence et l’amour maternelle entre autres choses.

Les combattantsFloriane : Les combattants, un premier film original de Thomas Cailley qui donne la niaque.

.

.

CE N'EST PAS TOI QUE J'ATTENDAIS C1 OK.inddHélène V. : Ce n’était pas toi que j’attendais, de Fabien Toulmé, chez Delcourt. Un bel album sur le regard que porte un père sur l’attente puis la naissance de sa fille handicapée, du rejet à l’acceptation, avec beaucoup de tendresse et sans pathos. Et un manga : Moyasimon, il était une fois les microbes, de Masayuki Ishikawa, chez Glénat. Un héros capable de voir les micro-organismes à l’œil nu  : plutôt original comme super pouvoir, non ? Faites la connaissance de Sawaki et de ses amis, étudiants japonais en école d’agronomie, vous découvrirez à la fois les us et coutumes des campus japonais, comment on fabrique le saké, pourquoi la nature doit être protégée…sans pour autant avoir l’impression de retourner sur les bancs de l’école ! Et en musique je vote pour le même album que Sofia (Birds on the wire)

CaribouMikael : Caribou « Our Love ». Quatre ans après “Swim”, Caribou revient avec un album plus pop aux accents psychédéliques avec pour thème central l’amour… addictif ! Et aussi, disponible uniquement en vinyle, la compilation « My love is undergound » : en 12 titres rares et peu connus, on revisite tout un pan de l’histoire de la House Music de 1987 à 1998. Aux commandes de cette compilation, on retrouve Jeremy le très respecté patron du label « My love is underground » et un des ambassadeurs de la Deep House en France.

TallecAudrey : Bonne journée d’Olivier Tallec (Rue de Sèvres) : hilarité et larmes (de joie !) garanties. Mousquetaires ! au Musée de l’Armée du 2 avril au 14 juillet 2014 : une exposition éclatante grâce à une belle scénographie mettant en exergue des œuvres exceptionnelles et favorisant la confrontation de l’Histoire avec l’univers littéraire – de génie – d’Alexandre Dumas. Flume, Flume : découvert cette année (seulement) et réellement apprécié en live au festival Rock en Seine ! Et un film, Dallas Buyers Club.

l'arabe du futurSoizic : L’arabe du futur. Riad Sattouf avait déjà mis la barre haute avec ses précédentes BD (Pascal Brutal !) et films (Jacky au royaume des filles !), mais avec l’Arabe du futur, il se surpasse encore. On y retrouve son humour habituel avec une touche d’intimité en plus. Vivement le tome 2. Au rayon littérature, il n’y a qu’à piocher chez l’excellent éditeur Monsieur Toussaint Louverture, entre le très touchant Price de Steve Tesish et le très drôle Une putain de catastrophe de David Carkeet, je ne sais que choisir… Et sur grand écran, Mommy bien sûr, déjà cité plus haut.

TzenniChristophe R. : L’album Tzenni, de Noura Mint Seymali : après le rock touareg, la transe du désert version mauritanienne. Arabesques vocales et spirales de guitare, ça pulse au pied des dunes ! Et l’album Commune de Goat.

Retrouvez tous ces coups de cœur sur notre compte Pinterest !

pinterest

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s