Vie culturelle

the Space Bike : vive le retro gaming !

Cet été à  la médiathèque Françoise Sagan, nous vous proposons de découvrir le Space Bike v.2. Un dispositif original qui permet de jouer à des jeux vidéo retro des années 70-80 de type « Shooter ».

En effet , le vélo permet de faire seulement 3 actions : se déplacer à gauche (poignée du guidon gauche), se déplacer à droite (poignée de guidon droite) et pédaler (fonction tir ou avancer). Pour améliorer la jouabilité, nous avons rajouté 2 boutons sur les extrémités du guidon qui font office de bouton Start (démarrer ou redémarrer le jeu).

Celui-ci est accessible les mardis et vendredis entre 15h et 17h00 dans le cadre de l’opération jeux vidéo de la médiathèque s’amuse.

Mais comment ça marche au juste ?

Le secret du prototype : un kit Makey Makey

Le vélo est branché à un ordinateur via un carte électronique makey makey à l’aide d’un port USB. Si vous n’avez jamais entendu parler des makey makey, alors je vous invite à aller sur le site officiel.

Pour faire simple, le kit makey makey se comporte comme un clavier. Il est alors possible de transformer n’importe quel objet, à condition qu’il soit conducteur d’électricité, en touches de clavier. Une fois connecté, il n’y a pas besoin de télécharger de logiciels pour le faire fonctionner, ni d’avoir des connaissances pointues en programmation. Il faut simplement faire parler votre imagination, ce que l’on à fait pour ce projet. Sur le site officiel, on peut d’ailleurs y trouver une multitude d’exemples.

Le Space Bike : un projet imaginé dès l’ouverture de la médiathèque

Lorsque l’on a eu connaissance de l’existence de ces cartes makey makey, cela nous paraissait évident qu’il fallait s’en procurer plusieurs pour monter des projets. L’arcade Table fut le premier, puis ensuite ce fut le tour du Space Bike. Des vélos d’appartements connectés à des makey makey, cela existait déjà pour tout vous dire. En effet, nous avions repéré un projet original baptisé Google Bike qui proposait aux usagers de faire une balade virtuelle dans les rues de n’importe qu’elle ville. Le principe étant d’utiliser les photos de Google Streetview et de les faire défiler grâce au pédalier. Notre intention était alors un peu différente. Nous voulions proposer plutôt du jeu vidéo.

Le Space Bike Version 1 (2015-2016)

En octobre 2015, pour la première édition du festival Numok, nous avions proposé un temps fort autour des makey makey. Le vélo était alors construit et fonctionnel. Contrairement à la version 2, celui-ci était décoré de manière artisanale, avec des bouteilles de plastiques et des capsules de café façon fusée mais surtout il fonctionnait avec une plaque en bois posée au sol et recouverte d’aluminium. Les pédales étaient également recouvertes d’aluminium et à chaque fois que celles-ci touchaient la planche, cela créait une action à l’écran. Malheureusement, cela était assez sensible, peu pratique et bruyant. Mais lorsque l’on a découvert l’existence des contacteurs Reed, cela nous a donné envie de l’adapter pour le rendre plus joli et plus fonctionnel.

La programmation des jeux vidéo

L’intérêt du Space Bike c’est avant tout et surtout programmer des jeux. Plusieurs ateliers de programmation ont été proposés au cours de l’année 2016. Pendant les vacances scolaires, la médiathèque organise des stages de programmation autour de Scratch. Il s’agit d’une plateforme en ligne et gratuite qui permet d’apprendre le codage de manière simple et ludique. Elle comporte plus de 14,5 millions de projets partageables et modifiables allant de l’animation à la simulation 3D.

Dans nos ateliers, nous invitions les participants à programmer un jeu vidéo sur Scratch et jouable à partir du vélo. Le défi était ainsi lancé.

Le Space Bike Version 2 (2017)

En mai 2017, nous nous sommes lancés dans la refonte du vélo. Peinture, ajout de boutons sur le guidon et des interrupteurs Reed au niveau du pédalier… Par ailleurs, nous avons fait la découverte de la plateforme PICO-8 qui est un logiciel payant (15 euros) et qui permet de créer et de modifier des jeux vidéo de style 8-bit. Cela nous a permis de proposer des jeux hors ligne et d’amener le public à se replonger dans l’univers du retrogaming. A ce jour, il existe plus de 6 jeux, dont la plupart sont des jeux déjà codés et qui ont été simplement modifiés pour qu’ils puissent fonctionner avec le Space Bike.

Envie d’avoir le même chez vous ?

Vous aurez besoin :

  • Un vélo d’appartement (nous avons fait l’acquisition d’un vélo d’occasion)
  • Une carte Makey makey (on peut s’en procurer une sur Internet et maintenant dans des magasins spécialisés pour une cinquantaine d’euros)
  • Des câbles HiFi 2 x 0.75 mm Rouge et Noir qui sont conducteurs (prévoir du câble assez long pour relier les contacteurs et le pédalier à la carte Makey Makey)
  • des contacteurs Reed (cela permet d’actionner le pédalier sans contact)
  • un ou plusieurs aimants (l’aimant fonctionne obligatoirement avec l’interrupteur Reed)

Article rédigé par :

Christophe Avdjian

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s