Vie culturelle

Les petites reines à la médiathèque !

Parmi les livres qui ont marqué les esprits  ces derniers temps, il en est un qui, deux ans après sa parution, continue de faire le « buzz » auprès d’un lectorat aussi large que possible et de susciter l’enthousiasme par son style, son sujet et l’humour ravageur de son auteure : Clémentine Beauvais.

Son roman, Les Petites reines,  paru chez Sarbacane en 2015 et multi-primé (notamment par le prestigieux Prix Sorcières 2016 décerné par le Salon du livre jeunesse de Montreuil), traite pourtant de sujets difficiles comme le handicap, le harcèlement sur les réseaux sociaux et les discriminations physiques. Elle réussit cependant à prendre le contre-pied de cet a priori austère par le biais de personnages savoureux, bien décidés à combattre les clichés voir à s’en servir pour une cause personnelle quitte à enfoncer le clou  autour de ce que les « autres » autrement dit une partie de la société, considèrent comme d’inacceptables défauts.

L’histoire : Mireille, Hakima et Astrid viennent d’être « élues » grandes gagnantes du concours de Boudins de leur lycée, organisé sur facebook par un de leur camarade malveillant. Si Hakima et Astrid prennent tragiquement la chose, Mireille qui est sur le podium pour la troisième année consécutive, décide de jouer de cette malencontreuse notoriété et embarque avec elle ses camarades d’infortune dans un road trip déjanté à vélo au cours duquel les trois amies découvriront que la célébrité est une notion très surfaite. Cela donnera lieu également à des rencontres délirantes avec des personnages inoubliables.

Actuellement à l’affiche du théâtre Paris-Villette, l’adaptation du roman en pièce de théâtre par Justine Heynemann, est l’occasion de (re-)découvrir cette histoire réjouissante sur scène, jusqu’au 11 février 2018.

Vendredi 26 janvier, deux classes d’élèves de 6e du collège Valmy ont pu avoir un savoureux avant-goût du spectacle. La médiathèque Françoise Sagan recevait en effet la comédienne Rachel Arditi, qui joue deux rôles dans la pièce, et Sara Roger chargée des relations avec le public pour répondre aux nombreuses questions du public. Les élèves, qui avaient lu le roman avec beaucoup d’enthousiasme, se montrèrent à la hauteur des attentes de nos deux invitées par la pertinence de leurs questions. Ils iront évidemment voir la pièce lors d’une soirée organisée par la professeure documentaliste du collège.

Cette rencontre fut riche en tous points et chacun est reparti avec une envie toujours plus grande, de découvrir les futurs écrits de la très talentueuse Clémentine Beauvais.

Nous espérons que cet article vous donnera l’envie de lire le roman, dont nous possédons deux exemplaires à la médiathèque, ou d’en écouter le texte que nous avons également sous forme de livre-audio (lu par Rachel Arditi !)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s