Vie culturelle

Bla Bla Thé du 3 mars 2018

Ce samedi 3 mars 2018 étaient présents autour du café, thé et petits gâteaux préparés par Elise et Nathalie : Anne, Annie, Catherine, Eliane, Guy et Marie-Françoise.

Anne, sur les conseils de Stéphane a lu « Le testament caché » de Sebastian Barry dans lequel une vieille dame raconte sa vie. La conclusion de cette lecture est qu’il faut vivre l’instant présent pour vivre heureux. Après avoir lu « Les âmes errantes » de Tobie Nathan, Anne retient l’importance de donner des racines aux jeunes dans leur éducation pour  leurs donner des repères solides face aux difficultés de la vie.

Marie-Françoise a lu « Retour à Séfarad » de Pierre Assouline qui l’a enchantée: « Si on ne connait pas l’Espagne, on a envie d’y aller tout de suite », et le roman policier « Double fond » d’Elsa Osorio (en résidence à la Maison de la poésie), haletant et fort bien écrit.

Guy nous a parlé de « Leur patient préféré : 17 histoires extraordinaires de psychanalystes », de Violaine de Montclos où l’histoire de Philippe Grimbert l’a particulièrement touché. Il nous a emmené ensuite en Italie avec « Les mots sont des pierres » de Carlo Levi, livre d’une très grande humanité.

Nous avons continué de voyager, cette fois en Amérique avec Annie et Eliane autour des livres de Simone de Beauvoir « L’Amérique au jour le jour », et de John Steinbeck « Voyage avec Charley ».

Catherine a mis en avant la programmation du Cinéma Le Champo et notamment celle du lundi où le film est accompagné d’une conférence toujours de grande qualité. Elle nous a ensuite fait part de son indignation concernant l’aide aux migrants, et nous a vivement conseillé le livre d’Edwy Plenel « Le devoir d’hospitalité : l’humanité n’est pas assignée à résidence ! ».

Elise nous a proposé un livre et un DVD autour du thème de la relation parent-enfant, il s’agit du « Chardonneret » de Donna Tartt et de « Toni Erdmann », le beau film de Maren Ade.

Enfin pour terminer, et pour nous donner un avant-goût du prochain Bla Bla Thé, où nous aurons le plaisir de recevoir Erwann Surcouf pour sa bande dessinée « Mars horizon » en collaboration avec Florence Porcel dans le cadre des 48H BD, Nathalie nous a présenté « Crache trois fois » de Davide Reviaiti, roman graphique sur l’enfance et la place des roms dans un petit village italien, ainsi que « Kerosène » d’Alain Pujak et Piero Macola reportage sur le démantèlement d’un camp des gens du voyage à Mont-de-Marsan.

Une fois de plus, un Bla Bla Thé fort animé et riche en coups de cœur !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s