Vie culturelle

Les DIY de l’été : fabriquez vos pré-livres à la manière de Munari

Les Pré-livres de Munari

Connaissez-vous les Pré-Livres de Bruno Munari ? A la médiathèque Françoise Sagan, nous possédons plusieurs exemplaires de cette petite bibliothèque de 12 livres, que nous conservons aussi au fonds patrimonial Heure Joyeuse avec nos livres d’artistes et sortons à l’occasion d’animations. Cela a été le cas cet été lors d’un de nos ateliers Do It Yourself du mercredi. Une invitation à venir découvrir, partager et inventer des « livres d’avant le livre », c’est-à-dire des livres avec lesquels jouer, imaginer, manipuler cet objet avant de savoir lire. Belle idée de cadeau de naissance pour les uns, atelier ludique de création pour les autres, nouvelle source de d’idée et de jeux d’éveils à mener inépuisable pour quelques assistantes maternelles venues participer, tous les participants se sont amusés et sont repartis avec des trésors.

Pour rééditer cette expérience à la maison, pas besoin de grand chose : des chutes de papiers, cartons, tissus, petits rubans, quelques boutons, des crayons, ciseaux, un peu de colle… des matériaux de récupération que nous avons tous dans nos placard et qui n’attendent que votre imagination pour se transformer !

Matériel des ateliers

 

À quoi sert un livre ? « Ça sert à mieux vivre ! » répond Bruno Munari, designer et artiste italien, qui a d’abord créé des pré-livres pour son fils. Ils ont ensuite été publiés par la galerie milanaise Danese en 1980, et sont aujourd’hui diffusé par Corraini, diffusé notamment par Les Trois Ourses à Paris. Il s’agit de « proposer aux enfants des objets susceptibles de développer leur créativité, de les aider à comprendre formes et couleurs (…). Les pré-livres sont aussi une façon de faire entrer l’art à la maison, ou à la bibliothèque » (Annie Pissard-Mirabel, La Revue des livres pour enfants, n° 185, février 1999, p. 101-107).

Pour un pré-livre réussi selon la recette de Munari, quelques ingrédients sont essentiels : le format carré (12 cm par 12 cm ici : « tout petits car ils doivent tenir dans les mains de l’enfant de trois ans » précise Munari dans Cosa nasce cosa), un nombre de pages restreint, une reliure et surtout une « surprise », cachée à l’intérieur du livre, et qui donne envie de tourner les pages et d’explorer cet objet : « ces petits livres ne sont que des stimulations visuelles, tactiles, sonores, thermiques, matérielles. Ils doivent transmettre la sensation que les livres sont ainsi, remplis de surprises variées. La culture est faite de surprises, c’est-à-dire de la découverte de que l’on ignorait ».

Après un temps d’exploration des différentes formes de pré-livres de Munari, chaque participant a pris un petit temps pour penser son projet : un pré-livre sur les matières, avec plein de textures à toucher… ou bien une exploration des couleurs… ou bien une petite histoire dont les personnages seront ce bouton avec un caniche rouge, ou ce petit chat dessiné sur des chutes de papier cadeau…

C’est parti ! Explorons…

…des jeux de texture qui vont titiller le sens du toucher : soyeux, laineux, râpeux, tout doux, papier, tissu, carton ondulé, papier bulle…

Livres en différents matériaux réalisés pendant l'atelier

Des jeux de transparence :

3 exemples de transparene avec du calque, du tissu etc

Des contrastes de couleurs, brillant/mat, vif/pastel, uni/imprimé, pour solliciter les yeux :

Quelques exemples de « surprises » cachées dans les livres, à manipuler :

– des boutons…

livres avec boutons

– un petit nœud…

– un trou dans la page qui permet de deviner ce qui se passe plus loin, un petit volet à soulever…

– et puis des petits chats de laine collée, un petit bout de tissu à trous…

Des « reliures » différentes pour chaque livre : avec un ruban, une baguette, des brins de laine, une petite couture…

Bravo à tous les participants pour leurs belles réalisations !

Pour aller plus loin :

MAFFEI, Giorgio. Les livres de Bruno Munari. Paris, Les Trois Ourses, 2009, 287 p.

Empruntable et consultable au fonds de référence sur la littérature de jeunesse au premier étage de la médiathèque, cote HJ 741.092 MUN

 

PISSARD-MIRABEL, « Bruno Munari, transparent, coupant et tendre comme l’herbe… » dans La Revue des livres pour enfants, n° 185, février 1999, p. 101-107

[En ligne] : http://lajoieparleslivres.bnf.fr/simclient/consultation/binaries/stream.asp?INSTANCE=JOIE&EIDMPA=PUBLICATION_4157

 

TANCHIS, ALDO. Bruno Munari. Paris, P. Sers, [Vilo], 1987, 137 p.

Empruntable et consultable au fonds de référence sur la littérature de jeunesse au premier étage de la médiathèque, cote HJ 741.092 MUN

 

Un article assez complet sur le site Index Grafik, publié le 11 janvier 2016

[En ligne] http://indexgrafik.fr/bruno-munari/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s