Action culturelle

Bla Bla Thé du 5 octobre 2019

Pour la rentrée 2019, le Bla Bla Thé réunissait Fabienne, Floriane, Eliane, Violetta, Thierry, Guy et Electra, ainsi que Renaud et Caroline de l’équipe de la médiathèque.

Tout ce que nous allons savoir de Donal Ryan. Enceinte de trois mois, Melody Shee, la narratrice, raconte ses peines : la mort de sa mère, sa peur face à un mari qui la trompe avec des prostituées et son regret d’avoir blessé sa meilleure amie. Elle évoque aussi son père, un homme bon mais fragile à qui elle cache ses soucis. Un jour, elle rencontre Mary Crothery, une jeune femme de la communauté des gens du voyage qui en sait long sur elle (Electre). « Réactions très finement décrites par un homme de la grossesse. Un très beau portrait d’un père aimant, taiseux et de très belles relations entre les personnages. Un des livres que j’ai le plus aimé cette année. » Par Guy.

American Darling de Russell Banks. A 59 ans, Hannah Musgrave, anti-héroïne américaine, revient sur sa vie de bourgeoise aisée. Dans les années 1960-1970, elle a renoncé à ses études pour rejoindre un mouvement révolutionnaire. Son statut de terroriste la conduit à se réfugier au Liberia où elle se marie avec un bureaucrate local. Mais après quelques années, quand la guerre civile éclate, elle fuit le pays en abandonnant ses enfants (Electre). « Un roman très bien documenté sur l’Amérique des années 70 et le Libéria. Un roman très dense et très intéressant et bien écrit. Un des meilleurs romans de Russell Banks ; celui qui m’a le plus passionné. » Par Éliane.

La fin de l'homme rouge Svetlana ALEXIEVITCHLa fin de l’homme rouge (Ou le temps du désenchantement) de Svetlana Alexievitch (Nobel de littérature 2015). Armée d’un magnétophone et d’un stylo, l’auteure s’efforce de garder vivante la mémoire de cette tragédie que fut l’URSS, à raconter la petite histoire d’une grande utopie. Dans une forme littéraire polyphonique, elle fait résonner les voix de centaines de témoins brisés, des humiliés, des offensés, des staliniens impénitents… Prix Médicis essai 2013. (Electre). « Une prose magnifique mais aucun manichéisme. Les humbles, les vaincus de l’histoire trompés pendant 70 ans et volés pendant 20 ans ; toujours perdants mais nostalgiques de l’époque où il y avait encore un idéal. Un très beau livre, très émouvant. » Adapté cette année aux Bouffes du Nord. Par Violetta.

Ceux de 14 maurice genevoixSur la parole confisquée des oublié.e.s. de l’histoire, Thierry évoque Maurice Genevoix, et plus particulièrement Ceux de 14. Considéré comme le peintre de la Grande Guerre, il décrit les batailles, les hommes et leur combat avec un sens du détail et de la précision (Electre).  « On ne s’ennuie pas. » Par Thierry.

Une joie féroce Sorj ChalandonUne joie Féroce de Sorj Chalandon. Libraire pudique et discrète, Jeanne est brusquement animée par une rébellion intérieure lorsque son médecin lui détecte une tumeur cancéreuse au sein. Métamorphosée, elle découvre alors la véritable liberté, l’urgence de vivre, et goûte à l’ivresse de l’insoumission et de l’illégalité aux côtés de Brigitte, Mélody et Assia (Electre). « On se laisse embarquer parce que c’est Sorj Chalandon et que l’écriture est chouette. Avec un rebondissement inattendu. » Par Floriane.

Avec toutes mes sympathies Olivia de LamberterieAvec toutes mes sympathies d’Olivia de Lamberterie. Suite au suicide de son frère, le 14 octobre 2015 à Montréal, l’auteure décide de revenir sur la vie du défunt afin de lui exprimer toute sa gratitude pour les moments de joie partagés ensemble et de rendre hommage au courage de cet homme souvent accablé par la mélancolie (Electre). « J’ai beaucoup aimé parce que ce n’est pas triste, pas pathos. Pas de pleurnicheries mais beaucoup d’émotions. Un beau livre. » Par Fabienne.

Des fleurs pour Algernon Daniel KeyesDes fleurs pour Algernon de Daniel Keyes. Deux savants, le Pr Nemur et le Dr Strauss, ont mis au point un traitement qui décuple l’intelligence. Ils le testent sur une souris, Algernon. Devant le succès, ils décident d’appliquer leur découverte sur Charlie Gordon, un simple d’esprit, employé aux plus basses besognes dans une usine (Electre). « Très beau livre, très émouvant ; qui interroge sur les évolutions de la science. Intelligent, fin. » Par Caroline.

Entre deux mondes Olivier NorekEntre deux mondes d’Olivier Norek. Adam est un policier syrien qui a fui son pays pour se rendre en France afin de rejoindre sa femme et sa fille, Nora et Maya, qu’il a cru mettre en sécurité dans ce pays. Mais elles ont disparu et Adam découvre que la France abrite un endroit situé entre deux mondes où il n’y a aucune loi. Dès le premier crime commis, Adam décide d’intervenir, aidé de Bastien, un policier français (Electre). « Écriture humaine. » Par Caroline.

Un monde sans rivage Helene GaudyUn monde sans rivage d’Hélène Gaudy. En 1930, sur une île de l’archipel du Svalbard, les vestiges, dont plusieurs rouleaux de négatifs, d’une expédition polaire partie plus de trente ans auparavant et mystérieusement disparue sont retrouvés. À partir de ces photographies sauvées et du journal de l’expédition, la romancière imagine le périple de S. Andrée, K. Fraenkel et N. Strindberg, qui tentaient d’atteindre le pôle Nord en ballon (Electre). « J’ai beaucoup aimé les portraits des trois aventuriers ainsi que toute la galerie de personnages, connus ou inconnus,  à qui l’auteure fait croiser leur destin. Et puis la poursuite d’un rêve improbable, quasi enfantin dans ses motivations et dans sa réalisation mais finalement pas si fou (puisque réalisé par Amundsen et Nobile en 1926)… » Par Renaud.

Prisonnier du pôle Nord George De LongPrisonnier du Pôle Nord : le voyage de la « Jeannette », 1879-1881 de George Washington De Long. Officier de l’US Navy et explorateur de l’Arctique, De Long part de San Francisco en 1879 à bord de La Jeannette pour rechercher l’explorateur finlandais Adolf Erik Nordenskiöld, découvrir le passage du Nord-Est et essayer d’atteindre le pôle. L’expédition tournera au désastre et s’inscrira comme l’une des pires de la conquête du pôle Nord (catalogue). Recommandé par Thierry.

Et petit retour sur le dernier Bla Bla Thé de septembre, où Nathalie avait eu un coup de cœur pour la BD Nymphéas noirs, de Duval et Bussi, coup de cœur partagé par Violetta !

Merci à nos participant.e.s. Venez nous parler de vos livres et films préférés samedi 2 novembre à 15h.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s