Fonds patrimonial Heure Joyeuse

Baba Yaga, sorcière comme les autres ? Figures féminines des contes russes

À l’occasion de la journée des femmes ce 8 mars, et en lien avec la thématique « Femmes, toutes une histoire », déployée à la médiathèque Françoise Sagan, le fonds patrimonial Heure joyeuse vous propose un focus sur le personnage emblématique et complexe de Baba Yaga dans les contes populaires russes et plus particulièrement dans le conte Vassilissa la Très Belle.

Cette présentation aurait dû être accompagnée d’une Heure de la découverte sur les figures de femmes dans notre fonds soviétique, annulée en raison du contexte sanitaire. Nous espérons pouvoir vous proposer cette séance ultérieurement.

Légende : Vassilissa la Très Belle, en russe et en français, illustré par Ivan Bilibine

La version originale du conte populaire slave Vassilissa la Très Belle demeure inconnue. Les versions russes –il existe également des versions ukrainiennes – qui nous sont parvenues sont celles recensées par Alexandre Afanassiev (1826-1871) dans son recueil des Contes populaires russes. Bien que ce conte se termine sans surprise par un mariage, les multiples figures féminines qui l’habitent tissent un maillage intéressant et singulier : une marâtre, deux sœurs cruelles, une jeune fille pure et perspicace, une poupée magique, une sorcière et enfin une vieille femme. Ce sont autant de personnages féminins qui s’entrecroisent et se font mutuellement écho tout au long du récit, mettant en exergue les deux figures qui nous intéressent ici, Vassilissa et la sorcière Baba Yaga.

Ces deux personnages interviennent dans plusieurs autres contes populaires slaves, tels des personnages génériques, et d’autres héroïnes des contes russes ont un destin tout aussi remarquable, mais nous nous attacherons uniquement à ce conte dans ce feuilleton à venir en 4 épisodes.

Un premier article s’intéressera à la figure de Vassilissa (proche de Cendrillon ou de Blanche-Neige à certains égards) et à ses missions.

Les différentes facettes de Baba Yaga, sorcière, ogresse mais aussi chasseresse et gardienne des morts, seront explorées dans un deuxième temps.

La célèbre maison de Baba Yaga, cette isba sur pattes de poulet, lieu magique et attribut important de cette figure féminine, vous sera ensuite présentée.

Pour finir, nous nous attarderons sur des représentations contemporaines de Baba Yaga, auréolées de pouvoirs bénéfiques qui en font avant tout une puissante magicienne.

Comme toujours, nous vous proposons une bibliographie regroupant à la fois les éditions du conte ici commentées ou citées, et des pistes de réflexion théorique pour aller plus loin.

Pauline Bourrilly

5 réflexions sur “Baba Yaga, sorcière comme les autres ? Figures féminines des contes russes

  1. Pingback: Les missions de Vassilissa | Médiathèque Françoise Sagan

  2. Pingback: Les multiples facettes du personnage de Baba Yaga | Médiathèque Françoise Sagan

  3. Pingback: L’isba de Baba Yaga, et des attributs magiques qui en disent long sur sa propriétaire | Médiathèque Françoise Sagan

  4. Pingback: Les représentations contemporaines positives de Baba Yaga | Médiathèque Françoise Sagan

  5. Pingback: 1891-2021 : Vladimir Lebedev, artiste soviétique au service du livre pour enfants, épisode 2 | Médiathèque Françoise Sagan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s