Fonds patrimonial Heure Joyeuse

Les missions de Vassilissa

Premier épisode de notre série « Baba Yaga, sorcière comme les autres ? Figures féminines des contes russes« 

Vassilissa incarne dans le folklore russe la figure de la jeune fille qui peut s’apparenter à « nos » princesses tirées des répertoires de Grimm et Perrault. Maltraitée, elle fuit et fait un beau mariage. Mais elle ne se résume pas à cela, et croise d’autres figures féminines : marâtre, sœurs cruelles, poupée, mère défunte tour à tour obstacles et adjuvants, qui la font progresser au fil du conte.

Dans Vassilissa la Très Belle, l’héroïne qui pourrait au premier abord faire penser à Blanche-Neige ou Cendrillon (elles fuient toutes trois une marâtre, des sœurs cruelles et idiotes), se révèle en fait bien plus aventureuse et entreprenante que les deux autres. Au lieu de souffrir en silence, ce sont les tâches domestiques -auxquelles une femme ne pouvait échapper- qu’elle accomplit avec brio, doublée de sa témérité, qui lui valent sa réussite et son ascension sociale.

Vassilissa a une double mission : rapporter le feu – élément à la portée symbolique d’âme de la maison, protecteur du foyer- que lui demandent les deux sœurs et la marâtre, et trouver son époux, qui ne sera autre que le Tsar lui-même.

Elle est accompagnée d’une poupée magique qui lui a été donnée par sa mère avant sa mort, et qui l’aidera dans toutes les tâches qu’elle doit accomplir pour Baba Yaga, puis dans sa vie au quotidien, à la condition qu’elle la nourrisse, comme s’il s’agissait d’une possible incarnation de sa défunte mère. La poupée de Vassilissa est un objet magique dont elle ne se séparera pas. Il symbolise le lien affectif fort entre sa mère défunte et la jeune fille, qui prend des traits surnaturels tant il est persistant.

Ses demi-sœurs et sa marâtre, qui ne l’aiment guère, lui ordonnent donc d’aller chercher du feu chez Baba Yaga, dont la réputation est terrible. Vassilissa s’exécute, mais Baba Yaga lui demande de rester chez elle et d’accomplir chaque jour des tâches ménagères impossibles à réaliser seule, sans quoi elle la mangera. Vassilissa y parvient cependant grâce à la poupée magique. Elle réussit même à « sympathiser » avec Baba Yaga, qu’elle appelle d’ailleurs « grand-mère », se plaçant en quelque sorte sous sa protection, car cette dernière est épatée et ne trouve rien à redire à l’ordre du foyer. Elle est finalement rejetée dans la nature par la sorcière qui lui offre le feu demandé initialement, sous la forme d’un crâne aux yeux enflammés. Baba Yaga la délivre ainsi d’un joug matriarcal néfaste.

Plus tard, alors que la marâtre est morte, Vassilissa se retrouve chez une vieille femme chez qui elle tisse et coud une étoffe très fine, un travail de précision qui peut rappeler les missions impossibles que Baba Yaga lui a donné à accomplir et qu’elle a mené à bien à l’aide de sa poupée magique. La vieille femme qui recueille Vassilissa chez elle et la fait connaître au Tsar en valorisant son travail est peut-être ainsi une synthèse des femmes qui traversent la vie de Vassilissa, y compris Baba Yaga dont elle pourrait être le versant « positif », et dont la femme partage la vieillesse et la solitude. Le Tsar désire avoir pour lui ce tissu somptueux, que la vieille femme lui présente comme étant le travail de sa fille adoptive. Le Tsar rencontre Vassilissa, en tombe amoureux et l’épouse. Vassilissa a accompli ses deux missions.

Vassilissa est reçue par le Tsar, illustration d’Ivan Bilibine

L’héroïne a parfois été assimilée au personnage transgressif de Vassilissa Mikoulichna. Cette dernière apparaît dans des bylines, épopées slaves, où elle se rend à la cour de Kiev sur ordre du prince Vladimir, qui a fait emprisonner son mari. Elle se déguise en homme et à force de stratagèmes intelligents, surmonte toutes les épreuves de force et de tactique, et parvient à faire libérer son époux.

Pauline Bourrilly

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s