Le fonds patrimonial jeunesse Heure Joyeuse

hjhInaugurée en 1924 dans le 5e arrondissement de Paris, au lendemain de la Première guerre mondiale, sur la base de méthodes actives et innovantes de médiation et d’appropriation de l’écrit par les jeunes, la bibliothèque l’Heure Joyeuse fut la première bibliothèque consacrée à la jeunesse en France. Elle a constitué au fil des décennies un très riche fonds patrimonial de livres pour enfants datant du 16e siècle à aujourd’hui. Sous la menace d’une crue de la Seine, le fonds Heure Joyeuse a dû quitter son berceau historique en 2004.

Ce sont plus de 80 000 livres, disques, dessins originaux et livres d’artistes qui rejoignent la médiathèque Françoise Sagan, dont l‘ambition est de mettre en valeur ce fonds afin que tous, petits et grands, puissent y avoir accès dans les meilleures conditions.

Quelques axes forts structurent néanmoins la collection. Certains s’attachent aux spécificités de l’objet livre : les livres à systèmes, les livres en tissu par exemples. D’autres relèvent davantage de thématiques ou de techniques tels que les abécédaires et les imagiers, les livres illustrés par la photographie, les livres de coloriage, les livres soviétiques, un intérêt marqué pour les réalisations et travaux d’enfants inspirés des méthodes actives… Quelques objets (produits dérivés, peluches, jeux et jouets issus d’albums jeunesse) complètent ce panorama autour de l’enfance.

P1220085

Une importante campagne de numérisation sur le fonds soviétique est d’ores et déjà accessible sur le portail des bibliothèques spécialisées (rubrique « livres pour la jeunesse »), ainsi qu’un ensemble d’environ 700 titres, numérisés avec la Bibliothèque Nationale de France, consultables sur Gallica. Ce corpus rassemble des albums et romans libres de droit et publiés en France recensés dans le Catalogue des livres imprimés avant 1914, avec un focus sur quelques sous-ensembles identifiables, parmi lesquels des livres en tissu, des ouvrages traitant de la guerre 14-18, des abécédaires, des ouvrages de Benjamin Rabier…

Enfin, le fonds patrimonial a reçu au fil des années des dons importants provenant notamment d’éditeurs, comme Rageot et François Ruy-Vidal, ou e chercheurs et bibliophiles, comme Jean Glenisson. Plusieurs fonds d’archives très riches sont ainsi conservés, en plus des archives de la première Heure Joyeuse (de 1924 à 1974).

chap 90 ans

Expositions, conférences et ateliers seront organisés régulièrement. Ce fonds est consultable sur place et dispose d’une salle de consultation spécifique, ainsi que d’un fonds de référence spécialisé sur la littérature pour l’enfance et la jeunesse en libre accès et empruntable. Quatre postes informatiques ainsi que la possibilité de faire une demande de communication à distance via le portail des bibliothèques spécialisées complètent cette offre de services.

Publicités

4 réflexions sur “Le fonds patrimonial jeunesse Heure Joyeuse

  1. Bonjour
    Quelles sont les bibliothèques spécialisées que vous mentionnez à deux reprises mais sans indiquer d’adresse url ?
    merci pour l’information,
    Cordialement

  2. Pingback: Bla bla Thé du 4 février | Médiathèque Françoise Sagan

  3. Pingback: En Russie soviétique : la révolution du livre pour enfants – Le Carreau de la BULAC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s